Un outil de matérialisation
des points de vue
En quelques mots

MiM est un outil de lecture des points de vue d'un groupe de personnes face à une situation donnée. Il permet de comprendre les attentes et d'identifier les freins d'une population dans un contexte de changement.


Quels contextes ?

Le changement est la chose la plus naturelle du monde et la plus fréquente au cours de notre vie. Pourtant, la luaprt d'entre nous la ressentons comme une douleur et trop souvent avec une angoisse. Changer ses habitudes, changer ses repères, risquer de perdre un confort, la peur de l'inconnu, le doute sur ses propres capacités sont autant de difficultés à surmonter pour quiconque se trouve au sein d'une modification de l'organisation de son environnement. Il peut s'agir de l'entreprise et de sa culture, du système d'information et de ses outils, d'une fusion, d'une implantation, etc.


Les personnes les plus concernées

Outre la direction générale, généralement instigatrice du changement, cet outil est prioritairement destiné au service des Ressources humaines et des responsables au quotidien de la gestion du changement (gestionnaires de projet...)


Le concept

Matérialiser l'immatériel ! C'est-à-dire les non-dits. En offrant une grille concrète de lecture des points de vue, on peut mesurer la distance qui sépare des individus et des groupes d'un référentiel voulu. On peut dès lors trouver les moyens et les déterminer les méthodes pour aider les populations à se rapprocher de ce référentiel. C'est un outil pédagogique, un outil pratique et fonctionnel, une sécurité dans la gestion de projet.


L'outil de mesure des points de vue

Sur la base de quelques questions se rapportant au projet et conçues dans une approche métier, l'outil projette en final l'image telle qu'elle parait aux yeux des personnes interrogées. Plus ou moins déformée sous tel ou tel aspect, l'image montre immédiatement les faiblesses (fondées ou non) qui peuvent impacter lourdement sa bonne réalisation.



Comment ça marche ?

Vous comprendrez que la mécanique en reste confidentielle, mais le principe est fondé sur l'anthropomorphisme. Tout ce que fait l'homme est à son image et peut s'analyser comme tel. Au même titre qu'un individu, le changement est porteur d'un visage, celui du projet, qui doit paraître en bonne santé. Ce changement réclame aussi des compétences, ce que nous portons dans les "tripes". Il nécessite forcément des outils comme le sont nos mains et nos bras. Il suppose une capacité de déplacement, à l'instar de nos jambes. Il réclame un équilibre et des supports, financiers ou autre, qui permettront la bonne marche du projet tous comme nos pieds nous assurent l'équilibre. Bref, un projet paraissant difforme n'incitera ni à la confiance, ni à l'engouement ; C'est la partie "constat". Mais cette déformation montrera les parties du corps qui sont à développer ; C'est la partie "management" de Réflexique MiM©. Vous voulez en savoir plus ; téléchargez notre livret blanc ou contactez-nous en utilisant notre formulaire contact. Vous voudriez tester en ligne ? Merci de patienter un peu. La refonte de l'outil et son adaptation au Web nécessitent quelque temps de développement... Toutes les personnes nous ayant déclaré leur intérêt seront directement averties lors de la disponibilité de l'outil sur notre site.